Département Recherche

L'innovation scientifique au cœur de la stratégie d'OliKrom

Nous plaçons l'innovation et la maîtrise des matériaux intelligents au centre de notre stratégie. Chaque année, plus de 30% de nos investissements sont consacrés à la recherche et au développement.

L'ambition de notre département R&D est d'être toujours à la pointe des matériaux intelligents. Nous améliorons constamment nos technologies pour vous offrir la meilleure solution.

Une équipe d'experts en science des matériaux intelligents

Une équipe d'experts

Notre équipe R&D est constituée de docteurs et d’ingénieurs experts en chimie, physico-chimie, photochimie et thermodynamique des phénomènes de transition de phase.

À travers ces compétences, notre département s’engage à faire preuve d’excellence scientifique et de créativité pour développer les meilleures technologies innovantes à changement de couleur ou aux propriétés de luminescence optimisées.

Au fil des années, nous avons acquis un savoir-faire unique, celui de "faire parler les couleurs", de les programmer la couleur de façon sur-mesure.

Cette expertise en intelligence des couleurs permet à nos équipes d'innover quotidiennement pour répondre à de nouveaux usages. Nous mettons en œuvre de nouvelles voies synthétiques (organique, hybride, inorganique) et élaborons de nouveaux pigments intelligents en ajustant la vitesse de commutation, le seuil de déclenchement, le contraste optique etc. pour créer chaque jour des fonctionnalités inédites de sécurité et des solutions innovantes en réponse à des enjeux environnementaux ou de performance.

Chaque année, plus de 40% de nos développements sont réalisés à l’échelle internationale.

Un taux de réussite de 90% de nos preuves de concept

Aujourd’hui, c’est plus de 70 industriels de tous secteurs qui nous font confiance chaque année. Au-delà de cette reconnaissance, notre plus grande fierté est de réussir nos preuves de concept 9 fois sur 10.

Cette performance valide notre méthodologie et cette rigueur qui nous animent.

L’agilité de nos équipes nous permet d’être partie intégrante de développements complexes sur plusieurs années tout comme sur le lancement de nouvelles collections sur des échéances extrêmement courtes.

 

La montée en TRL

La montée en TRL (Technology readiness level), un processus éprouvé

Notre département R&D est le premier acteur à intervenir dans le processus de développement. Les autres unités d'OliKrom, Département Process, Unité de Production et Centre d'Assistance & Conseil, prendront ensuite le relais.

À chaque étape, notre mission est de vous conseiller pour effectuer le bon choix, d’évaluer votre demande et ses options pour trouver le meilleur compromis entre l’expression de votre besoin et le potentiel réel des matériaux intelligents, de transformer vos projets en produits en un minimum de temps !

Dans cette course de vitesse à l’innovation, nous échangeons régulièrement avec vos équipes pour anticiper toute difficulté future d’intégration industrielle de votre produit. Nous garantissons également la plus grande confidentialité à nos partenaires industriels par la signature d’accords de non-divulgation (NDA), de contrats de recherche et développement ou de fourniture.

Cette culture d’innovation pragmatique nous permet d’avoir déjà des technologies sur le marché et d’autres en phase de commercialisation imminente. C’est tout un ensemble de projets qui préparent déjà nos futurs relais de croissance.

 

Les grandes étapes d'une montée en maturité (TRL 1 à 3-4)

L’étude bibliographique

L’étude bibliographique

En fonction de la typologie de votre demande, la première étape confiée à notre laboratoire de recherche est souvent l’état de l’art. C’est un excellent outil pour évaluer la pertinence d’une innovation de rupture.

Cet état de l’art est réalisé à partir des bases de données internationales des revues scientifiques, brevets et données économiques.

A l’issue de cette étude, notre équipe de recherche et développement analyse l’ensemble des travaux scientifiques et vous présente une hiérarchisation des données et potentielles solutions en fonction de la faisabilité technique, de la dimension économique, du champ de contrainte réglementaire, etc.

Cela permet à nos ingénieurs d’identifier un "embryon" de solution, d’évaluer à l’échelle de la connaissance l’existence, ou non, d’un fondement, plus ou moins éloigné, permettant d’obtenir la propriété souhaitée.

La preuve de concept

La preuve de concept

L’étape suivante est la preuve de concept. Cette étude de faisabilité intervient soit à l’issue de l’état de l’art, soit directement après la réalisation du cahier des charges du futur produit.

Pour mener à bien notre processus d’innovation, la première phase de la preuve de concept est volontairement divergente, sans contraintes ni freins. L’objet est de laisser germer, sans carcan, une première amorce de faisabilité. Généralement, nos équipes R&D explorent une multitude de voies synthétiques, de classes de matériaux, de propriétés intelligentes… Cette liberté est primordiale pour faire éclore « la » solution à votre problématique.

Une fois cette solution identifiée, elle est challengée, amendée, modifiée. Nous entrons alors dans la seconde phase de la preuve de concept, l’approche convergente dite « contrainte » : notre équipe apporte les modifications nécessaires pour intégrer une partie des contraintes techniques, économiques, environnementales de votre demande et ainsi valider sa faisabilité.

L'étape d'optimisation

L'étape d'optimisation

Cette fois, l’objectif est d’être au plus proche de votre cahier des charges. Nos ingénieurs R&D peaufinent "la solution" en intégrant une à une les contraintes techniques, économiques, réglementaires, environnementales liées au projet.

Cela conduit notre équipe de recherche, par exemple, à modifier les briques élémentaires pour optimiser le seuil de commutation des propriétés optiques en fonction du stimulus extérieur ciblé : la température, la lumière, la pression, la présence d’un solvant, d’un gaz, d’une variation de pH. Dans d'autres cas, nous devons retravailler la réponse optique : longueur d’onde d’absorption, d’excitation, d’émission.

Parfois, nous devons revisiter complètement le concept scientifique identifié au cours de la "preuve de concept", et modifier la chimie impliquée pour satisfaire les contraintes économiques et/ou environnementales (origine et/ou nature des matières premières).

Il s’agit d’une véritable ingénierie qui permet de programmer l’entité moléculaire à la base du matériau intelligent et de prendre en compte les dimensions d’un projet. Ce processus nécessite plusieurs "allers-retours" entre des phases de synthèse et de caractérisation pour optimiser finement le matériau avec la propriété ciblée optimale.

Notre plateau technique de Recherche & Développement

Notre département dispose d’un plateau technique de plus de 1000 m2. Notre laboratoire est pourvu des équipements nécessaires pour réaliser des synthèses organiques, hybrides et inorganiques :

  • Réacteurs chimiques, agitateurs, broyeurs, malaxeurs,
  • Fours à moufle (haute température), Centrifugeuses,
  • Hottes aspirantes, Etuves...

Nous disposons également d’un parc d’équipements de caractérisation de très haut niveau scientifique. Les propriétés des matériaux intelligents à changements de couleur et à luminescence sont étudiées à partir d’équipements spécifiques :

  • Spectromètre d’absorption, fluorimètre, lidar,
  • Colorimètre, luxmètre, réflectivité, rétroréflectomètre,
  • Viscosimètre, rhéomètre, microscope,
  • Enceintes de vieillissements UV, enceintes elimatiques,
  • Testeur d'abrasion Taber, appareil à chute de bille…