Détecter une anomalie

Agir sur la couleur pour signaler un incident

Nos revêtements intelligents sont capables de changer de couleur et/ou de luminescence pour détecter une anomalie en temps réel ou par effet mémoire.

Nous mettons à votre disposition nos 15 années d'expertise en intelligence des couleurs pour développer des technologies plus sûres.

L’avènement des matériaux intelligents pour garantir la sécurité

Le secteur de l'aéronautique, du spatial, de la Défense est à un moment charnière de son histoire : acceptation sociétale, enjeux environnementaux et désormais sanitaires, déploiement des services, connectivité à bord, valorisation des données de vol, nouvelles architectures, concurrence internationale accrue…

Pour preuve, les projets disruptifs fleurissent, proposant une autre vision de l’aéronautique combinant sécurité, économie et transition écologique.

Dans ce contexte, les matériaux à propriétés augmentées ont un rôle particulier à jouer. Nos équipes accompagnent déjà de nombreux industriels dans ce secteur. Les options pour créer des dispositifs interactifs avec leur environnement (capteurs, indicateurs, composants…) sont sans limite.

Sur-mesure, nous rendons la matière réactive à la température, à la lumière (photochromes et luminescents), à la pression, à la présence d’un solvant ou d’un gaz.

Révéler un impact sur un composite

FuseTronconA380

L'utilisation des matériaux composites ne cesse d’augmenter le domaine aéronautique, spatiale et défense (avions, hélicoptères, moteurs, missiles...) en raison de leur grande rigidité et leur forte spécificité qui permettent de réaliser des structures plus légères et plus efficaces, une grande flexibilité dans le design, et une forte résistance à la fatigue.

Comment assurer le contrôle santé de ces structures composites ? Le risque d’un impact lors du transport ou en cours d’assemblage existe. Il est possible d'assurer une détection des endommagements possibles par ultrasons mais cette phase est très longue, de l’ordre de deux heures par mètre carré.

En collaboration avec le groupe Airbus, nous développons des revêtements piézochromes dont les propriétés optiques changent en fonction de la pression. L'objectif est de mettre au point une peinture capable d’identifier à l’œil nu tout impact au delà d’un seuil déterminé. Au besoin, la détection de l’endommagement est associée à un changement de couleur et/ou à l'émission d’un signal de luminescence.

L'objectif est de créer à partir des propriétés piézochromes un premier niveau de surveillance permettant à un contrôleur de détecter rapidement un impact suspicieux. L’inspection par ultrasons serait alors limitée uniquement aux zones utiles, susceptibles de présenter un dommage, pour un gain de temps considérable.

Surveiller une élévation anormale de la température

thermochrome_aeronautique

La montée en puissance des matériaux composites impose de traquer l'occurrence accidentelle d'une élévation anormale de la température. Dans ce contexte, nos équipes ont développé des revêtements thermosensibles capables de détecter un état de surchauffe localisée sur une pièce proche de zones chaudes, tel qu'un capot moteur.

La finalité est d’améliorer la sécurité et d’identifier rapidement un incident, comme une fuite d’air chaud, afin d’anticiper une action de maintenance.

Pour Sophie Senani (ex. Ingénieur de Recherches en traitement de surface au sein du Centre de Recherches Airbus) "La technologie thermosensible existe depuis longtemps mais la chimie développée par OliKrom apporte une précision accrue du seuil de transition en température et des performances plus résistantes en longévité, ce qui est indispensable en aéronautique".

L'un des enjeux de ce développement a été la mise au point d'une peinture thermochrome possédant deux seuils de détection irréversibles. La programmation des matériaux par ingénierie moléculaire a permis d'ajuster le premier changement de couleur irréversible à 120°C puis le second à 140°C.

Un plan de validation a ensuite été mené avec succès permettant de déployer la technologie en condition réelle de vol sur un A320.

Une expertise reconnue, à l'exemple du partenariat avec ArianeGroup

ariane-works

Les technologies OliKrom sont étudiées par ArianeGroup depuis 2018, deux preuves de concept ont déjà porté sur la validation du démoulage de composites puis sur la détection préventive de corrosion. Ce troisième projet concerne la déformation plastique et s’inscrit plus précisément dans le cadre du programme ArianeWorks, plateforme d’accélération destinée à intensifier le développement des lanceurs civils du futur, lancée par ArianeGroup et le CNES.

« La valeur ajoutée de l’équipe OliKrom est avant tout son haut niveau de technicité s’appuyant sur sa forte expérience. Un deuxième atout est sa démarche d’agilité, l’approche incrémentale permettant de tester très rapidement des solutions est appréciable. Enfin, à titre plus personnel, je suis également sensible à l’humilité des collaborateurs ainsi qu’à la franchise des échanges. » déclare Philippe Briant de la Direction Recherche et Technologie d’ArianeGroup.