Accompagner la décarbonation des transports

Accroître la sécurité des innovations liées aux transports

Notre expertise unique en intelligence des couleurs nous permet de créer des revêtements intelligents pour :

avion-moteurs

Sécuriser le déploiement des matériaux composites

Les matériaux composites sont de plus en plus intégrés dans diverses industries comme l'industrie ferroviaire, pour des raisons de coûts et d’empreinte carbone.

L’utilisation de ces matériaux offre de nombreux avantages par rapport aux composants métalliques, comme la flexibilité de conception rendant possible une infinité de formes, la résistance à la corrosion et aux UV, la rigidité, ou encore l’incorporation dans le matériel de capteurs, connecteurs, câblages et lumières. Ces matériaux améliorent également l’esthétisme et minimisent la consommation d’énergie, le bruit et les vibrations, ce qui améliore le confort des passagers.

Dans le cadre d’une économie circulaire, la fabrication de composites permet également de recycler des matériaux tels que le nylon récupéré sur des filets de pêche en fin de vie, des fibres de carbone, ou encore des polyuréthanes thermoplastiques (TPU) utilisés dans des coques de protection de smartphones.

Face à cette liste d'avantages, une problématique majeure occupe nos équipes : celle de la sensibilité de ces matériaux composites aux chocs, avec à la clé, la fragilisation de la structure et la délamination.

Créer des revêtements piézochromes pour révéler un impact sur un composite

Pour le secteur aéronautique, nous avons développé des revêtements piézochromes capables de changer de couleur avec la pression.

L'objectif est d'utiliser ces peintures intelligentes pour détecter la présence d'impacts ou d'une déformation plastique. Dès que le seuil d'endommagement est atteint, il est signalé par un changement de couleur et/ou de luminescence.

Cette solution est une réelle alternative économique aux méthodes traditionnelles par ultrasons, qui garantissent l’identification de tout dommage pour réparation mais qui restent des procédés très longs, de l’ordre de deux heures par mètre carré.

La détection visuelle immédiate par un contrôleur représente un gain indéniable de temps et limite le risque de fragilisation de la structure.

Sécuriser le déploiement de l'hydrogène, nouveau carburant vert

Explosion-hydrogene

Explosion d'une station d’hydrogène près de Olso

L'hydrogène vert ou bas-carbone s'inscrit comme une solution pertinente pour décarboner l'industrie et le secteur des transports. En la matière, c'est particulièrement vis-à-vis des véhicules lourds que cette technologie pourrait prouver tout son intérêt. A l'échelle de la France, les transports sont à l’origine de 31 % des émissions de gaz à effet de serre, c'est l’activité la plus émettrice sur le territoire.

L’hydrogène vert constitue une réelle piste d’avenir pour la mobilité décarbonée car son usage ne génère ni émissions de polluants, ni nuisances sonores.

Cependant, l’hydrogène reste très délicat à gérer et les risques de fuites sont très élevés étant donné la taille extrêmement petite des molécules. Ces fuites d'hydrogène présentent un risque sérieux d'incendie et d'explosion, à l'exemple de l'accident survenu en 2019 à Oslo (photo ci-contre).

La nature inflammable de l’hydrogène le classe dans la règlementation européenne ATEX. Ce gaz s'enflamme et brûle plus facilement que l'essence ou le diesel. Il est inodore, incolore et insipide, de sorte que les fuites sont difficiles à détecter par les seuls moyens humains.

Créer des revêtements chimiochromes pour signaler une fuite d'hydrogène

Notre département de recherche et d’innovation travaille au quotidien pour mettre au point des indicateurs, des capteurs capables de changer de propriétés (couleur, luminescence) pour alerter d'un danger, d'une anomalie.

C'est notamment le cas pour accompagner les déploiements associés à l'hydrogène. Nos équipes ont conçus des revêtements chimiochromes capables de changer de couleur au contact du gaz d'hydrogène.

En fonction de l'environnement ciblé, nos équipes ajustent le seuil de détection. Nous adaptons également la mise en œuvre pour permettre une détection à l’échelle d’un raccord entre deux tuyaux, ou même d’une peinture pour sécuriser une station d’approvisionnement.

Ce type de développements touche tous les secteurs de la mobilité : automobiles (voiture, camion, bus…), trains et potentiellement demain celui de l’aviation.