Stérilisation, infections nosocomiales et intelligence des couleurs

Les infections contractées lors d’un séjour hospitalier, dites nosocomiales, sont considérées en France comme un problème majeur de santé publique depuis 1988.

Devant la nécessité de réagir efficacement, la France s’est dotée d’instances obligatoires, les CLIN (Comités de Lutte contre les Infections Nosocomiales), en charge du suivi et de la lutte contre ces infections particulières.

UN ENJEU NATIONAL

D’après les données récoltées par les CLIN il est estimé qu’en France les infections nosocomiales touchent 5% des hospitalisations, entraînant directement et indirectement 4 000 décès annuels [1]. Nos voisins européens ne sont pas épargnés et connaissent les mêmes difficultés, les infections nosocomiales engendrent des dépenses évaluées à 7 milliards d’euros par an [2].

Cette problématique est d’autant plus importante que les patients les plus touchés sont les plus fragiles. En effet, les CLIN ont noté une prépondérance de cas chez les nourrissons, enfants et personnes âgées [3].

De manière à coordonner les actions mises en place en milieu hospitalier, ainsi que leur suivi, les CLIN ont créé plusieurs indicateurs dont ICALIN (Indice Composite des Activités de Lutte contre les Infections Nosocomiales) et ICA-LISO (Indicateur Composite de Lutte contre les Infections du Site Opératoire). Ces deux indicateurs évaluent les moyens engagés par un établissement hospitalier contre la lutte des infections nosocomiales.

Ces deux indicateurs se rejoignent sur plusieurs thématiques, dont l’une des plus importantes : la stérilisation des dispositifs médicaux [4,5]. Les CLIN, au travers de ces indicateurs, émettent un certain nombre de recommandations et s’attardent ainsi sur l’importance de la stérilisation dans la prévention des infections nosocomiales.

S’ASSURER VISUELLEMENT DE LA STERILISATION

L’impact de la stérilisation sur les infections nosocomiales est reconnu et documenté. La stérilisation est cruciale dans le cadre de la réutilisation des dispositifs médicaux en milieu hospitalier. Ce procédé représente un gage de sécurité d’utilisation à la fois pour le patient et pour le personnel.

Les technologies innovantes d’OliKrom abordent sous un nouvel angle la sécurité de ce procédé. Nos solutions à changement de couleur offre des opportunités pour simplifier la vérification tout en fonctionnant de manière complètement autonome.

Le procédé de stérilisation est généralement réalisé grâce à la chaleur, que ce soit durant l’étape de nettoyage-désinfection ou durant la stérilisation même. Notre technologie ThermoKrom® s’avère particulièrement pertinente pour ce procédé. Cette solution change de couleur à une température calibrée en fonction des conditions opératoires. Dès lors, il devient possible de juger visuellement si individuellement chaque dispositif médical a été exposé aux conditions optimales.

En outre, l’étanchéité des contenants utilisés lors de la stérilisation est tout aussi primordiale. Une solution PiezoKrom®, changeant de couleur à la pression, serait idéale pour vérifier que le joint reçoive la pression adéquate sur son ensemble.

Dans ce contexte de sécurité médicale toujours plus importante, OliKrom accompagne les industriels dans leur démarche d’innovation, de l’idée jusqu’à la production récurrente, en développant une solution « sur-mesure » grâce à l’intelligence des couleurs.

L’équipe d’OliKrom est composée de docteurs, ingénieurs et de techniciens. Nous sommes à votre disposition … 

                                                                                                                Innovons ensemble