Article Sud Ouest ECO : Le Bordelais Olikrom lève 4,5 millions et recrute pour devenir leader mondial des pigments intelligents

Cette start-up de Pessac, classée parmi les 9 acteurs mondiaux des matériaux intelligents, vient de franchir une étape déterminante vers l’industrialisation en levant 4,5 millions d’euros pour construire son usine.

go to site Le Bordelais Olikrom lève 4,5 millions et recrute pour devenir leader mondial des pigments intelligents

cheapest bactrim online « Ce tour de table va nous permettre d’accélérer le déploiement industriel, en renforçant l’offre commerciale à l’échelle nationale et internationale. Cette levée financera notamment le  follow link nouveau site d’Olikrom à  ampicillin price NZ Pessac (33), prévu pour être opérationnel d’ici début juillet, et qui accueillera le siège social, le centre de R&D et une unité pilote de production », indique Jean-François Létard, son fondateur. 

Objectif : devenir le leader mondial des pigments intelligents

ampicillin prices Australia Cette jeune société, créée en 2014 par ce professeur de chimie au CNRS et à l’ICMCB (Institut de Chimie de la Matière Condensée de Bordeaux), a déjà séduit de grands comptes industriels avec sa technologie de pigments intelligents, capables de réagir à l’action de la température, de la lumière, et de la pression. Et donc d’indiquer des problèmes, par exemple, sur un avion, ce qui en facilite sa maintenance.

click Jean-François Létard a su créer une  https://nepomak.org/?n=metronidazole-400mg-price-Canada rupture technologique en mettant au point des pigments à la fois  » intelligents  » et résistants. Une technologie, qu’il a bien sûr brevetée et qui intéresse l’immense marché de la sécurité industrielle, en particulier dans l’aéronautique et l’automobile.

source url Son ambition est de devenir le leader mondial du secteur. « Ces derniers mois, notre croissance s’est encore accélérée avec le programme « Route du Futur » de l’ADEME, que nous avons remporté avec Eiffage », précise-t-il.

Des recrutements à venir

« Il est devenu urgent de renforcer nos équipes – 14 collaborateurs à date – et de nous munir d’un outil industriel performant, capable d’absorber une forte progression de l’activité. http://choicehighrisk.com/?c=cost-of-antibiotics-NZ  Nous serons 30 salariés en 2019. Nous recherchons des commerciaux, ingénieurs pour la R&D, et surtout des techniciens pour la production », détaille Jean-François Létard.

Les locaux de l’usine sont prévus pour accueillir une cinquantaine de personnes.

En septembre 2017, OliKrom avait déjà été sélectionnée par Euronext pour suivre le programme Techshare et en mai 2018 OliKrom a rejoint l’accélérateur Up Grade initié par la région Nouvelle-Aquitaine. 

Qui sont les fonds, qui soutiennent Olikrom ?

Les soutiens de cette nouvelle phase de développement sont les  http://www.faeganspub.com/?f=medicine-for-a-bacterial-infection fonds français Starquest Capital, investisseur historique d’OliKrom, et Social Family, Bpifrance (Banque Publique d’Investissement), la Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique (BPACA), la Région Nouvelle-Aquitaine et le programme ADEME « Route du Futur ». 

« Nous avons toujours cru en l’importance de la technologie d’OliKrom, qui propose des solutions au cœur de nos préoccupations. En offrant un outil capable de garantir la traçabilité des produits industriels,  https://nepomak.org/?n=cost-of-cipro-Australia OliKrom répond aux plus hautes attentes de sécurité industrielle et rehausse les standards de qualité de production, » affirme Emmanuel Gaudé, co-fondateur de Starquest Capital.

Lien vers l’article du Sud Ouest ECO de Nicolas César du 12/06/2018